“Ils ont tout essayé pour que je ne vienne pas au monde, en utilisant des médicaments, des méthodes dangereuses, radicales à l’époque, les coups dans le ventre, l’aiguille à tricoter.”
“Mon corps est tatoué de vergetures profondes. J’ai pris trente kilos en l’espace de trois mois à l’âge de quatorze ans.”

A DÉCOUVRIR
LORS DES EXPOSITIONS

« La vérité a été révélée au grand jour après un test sanguin. Tout s’effondrait. Une partie de mon arbre généalogique s’effaçait. »
“J’ai eu deux césariennes. Une naissance dans la souffrance, parce que ma fille est née dans le sang. La suivante, à l’inverse, s’est déroulée dans un décor de paillettes et champagne.”
“Je me coupe et je vois ma chair. Pour moi, c’est comme si ça faisait sortir mes problèmes par mes bras qui saignent.”
« Toutes les nuits c’est le même cheminement. Les angoisses remontent, la peur de mourir, d’abandonner ma fille à elle-même.”

A DÉCOUVRIR
LORS DES EXPOSITIONS

“J’ai failli tout quitter par amour : ma famille, mes amis, mon pays… je me projetais loin, ailleurs.”

A DÉCOUVRIR
LORS DES EXPOSITIONS

« Dans son nouvel appartement, dans ma chambre, il n’y avait pas de lit, juste un matelas par terre, pas de couverture. Rien. La nuit, j’avais froid.” 

A DÉCOUVRIR
PROCHAINEMENT

« La maigreur, ça se voit. Les squelettes, ça fait peur. Mes amis ont fuit. Les regards, les remarques m’ont achevée. J’ai crée un monde à moi pour supporter tout ça. »

A DÉCOUVRIR
LORS DES EXPOSITIONS

« Le retour à la maison a été terrible, j’appréhendais ce face à face avec mon fils. Je le voyais comme un ennemi, une entrave à ma liberté. »

A DÉCOUVRIR
LORS DES EXPOSITIONS

« Privée de mes parents m’a rendue dépendante. A la recherche constante d’amour, je n’ai cessé de m’accrocher aux autres, même aux plus toxiques. »

A DÉCOUVRIR
LORS DES EXPOSITIONS

“J’ai subi la haine de certains de mes proches. J’ai été mise sur le banc des accusés, pourtant j’étais la victime. »

A DÉCOUVRIR
PROCHAINEMENT

« Le crâne rasé, plus de sourcils, plus de cils, mon sentiment de féminité s’est altéré. »

A DÉCOUVRIR
LORS DES EXPOSITIONS

« Quand on a été enceinte, la cicatrice laissée par la perte d’un être attendu et cher, ne peut pas être oubliée en quelques claquements de doigts. »

A DÉCOUVRIR
LORS DES EXPOSITIONS

« Je sais aujourd’hui que la personne qui aura ma peau n’est pas née. Même dans l’adversité, il y a une force en moi qui me permet de me relever, toujours. »

« Je suis restée neuf mois dans une chambre stérile, pas de contact avec ma famille, seulement au travers d’une petite vitre. J’ai arrêté de parler, de marcher. »

A DÉCOUVRIR
LORS DES EXPOSITIONS

“Toute reproduction partielle ou intégrale des œuvres de ce site (images, audios, textes) est interdite, sauf autorisation.”


© 2022 – Les Cicatrices – Mentions légales

Réalisation Elodie Castillo